real estate menu left
real estate menu right
Home News
News
Brevet Fédéral Animateur Parkour : 23 au 27 août 2021
Écrit par Fédération de Parkour   
Lundi, 12 Juillet 2021 13:37

Brevet FPK

Inscription Brevet Fédéral Parkour (Niv.1 et 2) : Dates : 23 au 27 août 2021 à Dijon

Après de nombreux reports, la formation brevet Fédéral Parkour a été validée pour fin août. Il reste encore quelques places. Si vous souhaitez vous formez pour encadrer le Parkour et passer une semaine vraiment très sympa entre encadrants sur les spots de Dijon, c’est par ici.

  • Brevet FPK Niveau 1 (accessible à toutes personnes maitrisant les bases du parkour)
  • Brevet FPK Niveau 2 (accessible aux titulaire du Brevet Fédéral Niv. 1 + 3 ans d'ancienneté dans la FPK)

Date limite d'inscription : 1er août 2021


Mise à jour le Lundi, 12 Juillet 2021 13:47
 
Calendrier de reprise du Parkour
Écrit par Fédération de Parkour   
Vendredi, 27 Novembre 2020 10:31

Mise à jour du 26 mars 2021

Suite aux annonces du gouvernement, voici le calendrier de reprise du Parkour dans les associations membres de la FPK

 

  • A qui s'adresse ce tableau : les conditions de reprises indiquées concernent la pratique encadrée dans les associations membres de la FPK qui appliquent le protocole sanitaire fédéral.
  • Protocole sanitaire Parkour : les conditions de reprise supposent l'application d'un protocole sanitaire strict : Respecter 2m de distance minimum entre les pratiquants, éviter les contacts, se saluer sans les main, utilisation du gel hydroalcoolique avant, pendant et après l'entrainement, port du masque tant qu'on n'est pas en pratique sportive, évitez de tracer dans les lieux fréquentés ou sur du mobilier urbain fréquemment touché par les passants, ne prêtez pas votre gourde ou vos affaires, si possible désinfectez en repartant. Ne pratiquez pas si vous ou votre entourage présentez des symptômes. En cas de doute, consultez votre médecin.
  • Attestation : certificat de domicile obligatoire dans les zones rouges. Ensuite couvre-feu de 19h à 6h.
  • Distance du lieu d'entrainement : rayon de 10 km en zone rouge.
  • TousAntiCovid : les pratiquants de Parkour sont encouragés à installer l'application TousAntiCovid et de vérifier qu'elle soit activée pendant l'entrainement.
  • Attention aux spécificités locales : Nous recommandons de toujours demander confirmation à vos partenaires locaux (préfecture, mairie, service des sports) pour confirmer qu'il n'y a pas des conditions particulières dans votre commune.

Documents officiels de référence :

 

Attention : le détail des conditions de reprise (pratique en salle & jauges de personnes autorisées en entrainement) évoluent fortement et s'affinent en général dans les jours suivant les annonces du gouvernement. Nous mettons à jour le calendrier au fur et à mesure que nous recevons confirmation des instances officielles. La FPK a constitué une cellule de crise COVID avec notre partenaire FSASPTT. Celle-ci envoie régulièrement des mises à jour de ce protocole et les conditions de reprise aux dirigeants d'associations membres de la FPK. Si vous avez des questions, contactez-nous.

La FPK souhaite une bonne reprise progressive à toutes les associations qui se démènent pour faciliter l'accès à la pratique sportive dans ce contexte si particulier.

Bon courage et merci pour votre engagement !

Le comité PFK

Mise à jour le Mardi, 30 Mars 2021 07:46
 
Protocole sanitaire PARKOUR
Écrit par Sacha Lemaire   
Jeudi, 10 Septembre 2020 15:24

Voici le protocole pour la reprise des sessions Parkour dans les associations. Il décrit les recommandations de la Fédération de Parkour vu le contexte sanitaire au 10 septembre 2020. Bien qu’il soit destiné en priorité aux associations affiliées à la FPK, il peut servir de mémo à toutes les associations proposant du parkour, du freerun ou de l’art du déplacement en France, sous réserve qu'ils soient dans une zone à risque modéré. Il a été validé par le médecin fédéral de la FSASPTT. Il est conforme au « Guide de la Rentrée sportive » publié par le Ministère des sports le 2 septembre 2020.

 


Protocole sanitaire PARKOUR
Fédération de Parkour

10 septembre 2020

Guide de la Rentrée sportive
Ministère des Sports

2 septembre 2020

 

NOTE : En tant qu’EAPS (Etablissements d’Activité Physique et Sportive), les associations de Parkour membres de la FPK et de la FSASPTT peuvent proposer des entrainements sur la voie publique dépassant les 10 personnes lorsque le lieu permet d’appliquer la distanciation physique et le protocole de sécurité adéquat. Voir "Guide de la Rentrée Sportive », page 12 exception liées aux ERP (article 3, III, 3e du décret). Ces entrainements ne sont pas soumis à déclaration préalable en préfecture.

Toutefois, dans le but de faciliter la reprise et de maintenir les liens de collaboration transparente avec la collectivité, la FPK recommande aux associations de prévenir les responsables des lieux à proximité de l’entraînement afin d’éviter les questions ou conflits d’usage potentiels.

Le présent protocole sanitaire vient en complément des consignes déjà en vigueur en terme de sécurité, de respect du mobilier urbain et de cohabitation harmonieuse avec les autres usagers sur la voie publique habituellement appliquées dans la Fédération de Parkour.

Attention : des règles spécifiques locales peuvent s’appliquer dans votre région en fonction de la situation sanitaire. Renseignez-vous en mairie.

Mise à jour le Jeudi, 10 Septembre 2020 16:04
 
Situation politique du parkour en France (Septembre 2020)
Écrit par Fédération de Parkour   
Mercredi, 09 Septembre 2020 08:40

Chères traceuses, chers traceurs de France et d’ailleurs,


En cette période de rentrée particulière, le comité de la Fédération de Parkour (FPK) souhaite apporter quelques précisions sur la situation « politique » du parkour en France.

  • OUI, la fédération de gymnastique (FFGym) a récemment ouvert une section Parkour. Le paysage du parkour, de l’art du déplacement et du freerun français est multiple et plusieurs communautés et regroupements nationaux coexistent. La FFGym, comme d’autres fédérations avant elle, propose du parkour. Cela fait suite à la création d'une section parkour au sein de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG).
  • NON, la FFGym n’a pas "absorbé" le parkour. Plusieurs regroupements nationaux existent (FPK, Fédération Yamak, réseaux de clubs indépendants, etc) et chacun diffuse la pratique de manière légitime et authentique depuis des années.
  • NON, une association (ou un pratiquant) n'est pas obligé de s'affilier à la FFGym pour pratiquer. Vous pouvez vous affilier à n’importe quelle fédération qui accueille le parkour et dans laquelle vous vous sentez à la maison. Vous pouvez aussi choisir de ne vous affilier à rien. S’affilier à une fédération est conseillé et apporte des avantages. Mais ce n’est pas une obligation.
  • OUI, la FFGym développe actuellement des compétitions issues du Parkour. La Fédération internationale (FIG) souhaite emmener la discipline aux Jeux Olympiques. La Fédération française (FFGym) suit donc le mouvement. Elle développe actuellement 2 épreuves compétitives : le speedrun et le freestyle. Elle a reçu une délégation jusque décembre 2020 de la part du Ministère des Sports. S’en suit donc logiquement la création d’une équipe de France de parkour, sous l’égide de la gymnastique, pour représenter la France aux championnats du monde de gymnastique.
  • OUI, pour participer à une compétition organisée par la FFGym (ou la FIG), un compétiteur doit s’affilier à la FFG. En revanche, pour la pratique dite « loisirs » (on préfère le terme "authentique"), ou pour toute autre compétition non-organisée par la Gymnastique, aucune affiliation n’est nécessaire. Donc attention aux amalgames.
  • NON, il n’existe pas de monopole sur le parkour. La FPK œuvre pour la reconnaissance du parkour en France depuis 10 ans auprès du Ministère des Sports. La Fédération Yamak enseigne l'Art du Déplacement depuis bientôt 20 ans. Les disciplines du parkour, de l’art du déplacement et du freerun peuvent être librement pratiquées et enseignés du moment que les conditions de sécurité et de cohabitation amicale sur l'espace public sont garanties. Aucune fédération n’a de monopole à ce jour sur ces disciplines, sa règlementation ou la formation de ses encadrants. Seule la possibilité d’organiser des compétitions « nationales » et de désigner des « champions de France » nécessite une reconnaissance de l’état.
  • OUI, la FPK est en lien direct avec le Ministère des Sports pour faire avancer le Parkour en France afin que chaque association puisse se développer sereinement, que chaque traceur puisse pratiquer selon sa vision, que chaque curieux puisse découvrir la pratique en toute sécurité.

 

La Fédération de Parkour est toujours là, peu importe la situation sanitaire. Et nous sommes toujours très actifs. La partie immergée de l’iceberg étant toujours la plus grosse, une large partie de notre travail n’est pas visible. Mais nous nous employons à proposer un modèle de fédération qui corresponde au mieux aux attentes des traceurs, en défendant avant tout le parkour pour tous, le parkour en extérieur dans un milieu commun (la ville le plus souvent), et toutes les valeurs associées à notre discipline.


Rejoindre la Fédération de Parkour, ce n’est pas simplement avoir une assurance ou des subventions. C’est aussi et avant tout rejoindre un réseau, une famille. En nous associant plus récemment avec des partenaires plus grands et plus expérimentés, comme la FSASPTT, nous continuons de grandir. Tout en conservant le modèle qui nous est cher, à savoir prendre toutes nos décisions en concertation avec la communauté ou ses représentants (les associations), nous progressons. Cette transparence voulue avec les acteurs sur le terrain demande des compromis et prend plus de temps que dans une fédération plus classique où toutes les décisions tombent du haut. Mais nous sommes au moins sûrs d’être au plus proche de ce que la communauté désire.

 



Aujourd’hui nous sommes en mesure de proposer une alternative solide aux traceurs et associations qui le souhaitent. Rejoindre notre mouvement permet donc de bénéficier des mêmes ressources que toute autre fédération : assurance complète des membres, subventions, numéro d’agrément national, aide dans toutes les démarches, etc. La différence est qu’à la FPK, vous soutenez un mouvement émanant de la communauté, pour la communauté et ce, sans sacrifices.

Nous sommes dans une période où plus que jamais, pour la santé de la discipline comme littéralement pour notre santé à tous, nous devons nous serrer les coudes. Quelle que soit votre chapelle, amis traceuses, traceurs, yamaks et freerunners, soyez solidaires, employez-vous à montrer que notre discipline en vaut la peine. Le parkour est une discipline à part entière et en aucun cas une sous-section d’une activité sportive existante. Employez-vous à diffuser une belle image de notre pratique, à véhiculer un message positif.

La crise sanitaire que nous traversons doit nous rappeler que des choses plus graves sont à l’œuvre dans le monde. Employons-nous surtout à le rendre meilleur. Soyez fort(e)s, soyez humain(e)s, et prenez soin de vous et de vos proches avant tout.

Bonne rentrée à toutes et à tous,

Sidney Grosprêtre,
Au nom du comité directeur de la Fédération de Parkour

Mise à jour le Mercredi, 09 Septembre 2020 09:40
 
Reprise du parkour en période de déconfinement
Écrit par Fédération de Parkour   
Dimanche, 10 Mai 2020 10:19

Dernière mise à jour le 14 mai.

Le comité FPK remercie toutes les associations de Parkour, de Freerun et d’Art du Déplacement qui ont tout mis en œuvre pour rendre le confinement possible et qui ont continué à proposer des activités à distance tout en préparant la reprise.

La première phase de déconfinement dure du 11 mai au 2 juin. Mais le virus circule toujours et peut reprendre si notre attention se relâche trop vite. 
Les associations qui le souhaitent, peuvent reprendre une activité adaptée, sous réserve de mettre en place les mesures sanitaires et de distanciation sociales et d'avoir le feu vert de leur commune (rapprochez-vous de votre mairie). Voici une liste de recommandations pour la pratique individuelle et la pratique encadrée en asso. Elle a été rédigée par la FPK et transmise au Ministère des Sports pour arbitrage. Celui-ci n'a pas émis de réserve particulière à ce jour.

 

Consignes ministérielles générales sur la pratique sportive du 11 mai au 2 juin

Ce qui est autorisé :

  • Pratique En extérieur exclusivement
  • Pratique individuelle ou par foyer domestique ou 10 personnes maximum
  • 2 mètres de distance pour les exercices statiques (warm-up, renfo, travail individuel)
  • 10 mètres de distance en déplacement (runs, circuits, etc.)
  • Déplacement autorisé dans un rayon de 100 km maximum autour domicile
  • Sans limite de durée
  • Pas d’attestation requise
  • En respectant les gestes barrière

Ce qui est interdit:

  • Entrainements en salle ou dans les espaces intérieurs
  • Accès aux parcs et jardins publics interdits dans les départements en zone rouge
  • Sports collectifs, Sports de contact, Sports d’intérieur (une liste doit être publié prochainement par le Ministère détaillant ces activités)
  • Regroupements dépassant 10 personnes

ATTENTION : Il peut y avoir règles locales plus souples / strictes dans votre département ou votre ville. Rapprochez-vous de votre mairie ou service des sports en cas de doute.

 

Mesures spécifiques pour le Parkour

Sauf avis contraire, les mesures ci-dessous sont valables jusqu'au 2 juin. N'hésitez pas à revenir sur cette page dans les prochains jours.

 

CHOIX DU SPOT :

  • Choisissez des spots avec peu de monde. Evitez ceux qui sont sur-fréquentés ou avec beaucoup de passage.
  • Si vous choisissez un spot en milieu naturel ou très à l’écart, évitez d’y aller seul et ayez toujours sur vous un moyen de communication et une trousse de secours.
  • Le Parkour en salle est interdit jusqu’à nouvel ordre.
  • Pratiquez en petit groupes : 10 personnes maximum, coach inclus. Si le spot est trop fréquenté à votre arrivée, changez de spot ou revenez plus tard.

A FAIRE AVANT DE S’ENTRAINER :

  • Désinfection du spot : il est conseillé d’avoir sur soi un petit spray antibactérien ou des lingettes antibactérienne pour nettoyer les éléments de mobilier urbain utilisés, en particulier ceux touchés par les autres usagers (rampes d’escalier, barrières, bancs, etc). Cherchez dans le commerce les sprays avec la mention "antibactérien" ou "élimine 99% des bactéries".
  • Lavage des mains : il est conseillé d’avoir sur soi du savon ou du gel hydroalcoolique et de se désinfecter les mains avant et après l’entrainement ainsi que chaque fois que l’on est amené à toucher un élément de mobilier urbain.
  • Eviter de se toucher : évitez les poignées de mains, les checks, les embrassades, les accolades. Saluez-vous à distance.
  • Il est conseillé d'avoir sur soi une petite trousse de secours contenant : désinfectant, pansements, gel hydroalcoolique, lingettes nettoyantes, gants jetables afin d’être autonome en cas de petit bobo.

A FAIRE PENDANT L’ENTRAINEMENT :

  • Quand porter le masque ? Plus vous vous entrainez à proximité les uns des autres, plus le masque est nécessaire. Si le spot permet de s'entrainer en respectant au moins 2m de distance entre participants et que vous ne passez pas tous par le même endroit, vous pouvez envisager de le retirer. Il est toutefois indiqué de le porter pour se déplacer vers et depuis le spot, dans les transports en commun et en présence de passants. Il est également indiqué de le porter lors des briefings et lorsqu’on se retrouve dans des situations ne permettant pas le respect de gestes barrières (p.ex. situations de parades). Ayez toujours au moins un masque propre avec vous au cas où.
  • Entraînez-vous tranquillement : reprenez l’activité physique de manière progressive et raisonnée. Effectuez des gestes maîtrisés uniquement. Ce n’est toujours pas le moment de se blesser en voulant “envoyer du lourd” trop vite.
  • Privilégiez les obstacles de faible hauteur avec des réceptions dégagées ne nécessitant au maximum qu’un seul pareur, idéalement pas de parade du tout.
  • Respectez les distances de sécurité : 2m entre pratiquants en statique, 10m en déplacements (courses d’échauffement, etc). Restez à l’écart des passants et spectateurs éventuels.
  • Ne prêtez pas vos objets personnels (p.ex smartphones).
  • Ne partagez pas votre bouteille d’eau : emmenez toujours votre propre bouteille. L'utilisation des fontaines publiques est déconseillée.
  • Evitez les exercices nécessitant un contact physique : privilégiez les exercices en solo, et ne nécessitant pas/peu de parades ou d’entraide.
  • Toussez dans votre coude
  • Utilisez des mouchoirs jetables
  • Changez d’endroit ou d’horaires si la fréquentation augmente et que vous vous retrouvez à plus de 10.
  • Donnez l’exemple face aux passants et aux jeunes qui vous regardent.

APRES L’ENTRAINEMENT

  • Quand c’est fini, c’est fini. Une fois le training terminé, évitez de « chiller » sur le spot et libérez l’endroit.
  • Désinfectez en repartant : nettoyer les éléments de mobilier urbain utilisés avec un spray antibactérien ou une lingette désinfectante antibactérienne, en particulier les éléments touchés par les passants (rampes d’escalier, barrières, bancs, etc).
  • Lavez-vous les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique
  • Mettez votre masque si vous repartez en transport en commun.

 

Recommandations pour les coachs et associations de parkour :

Le comité FPK n'a pas reçu de contre-ordre pour la reprise des cours de Parkour au niveau national. Pouvoir reprendre les cours ne signifie pas devoir reprendre les cours. Chaque association est libre de décider de rouvrir tout ou partie de son activité tout de suite ou plus tard en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. La prudence doit rester le maître mot. Nous recommandons de vous renseigner auprès de votre collectivité (mairie, service des sports) avant de reprendre les entraînements dirigés. Si vous avez le feu vert, respectez les consignes indiquées plus haut et lisez ce qui suit.

  • Il est recommandé de réserver la reprise des entrainements à vos adhérents habitués qui connaissent les techniques de base de passements, de réchappe, d’amorti et de sécurité et qui ont la maturité nécessaire pour respecter le protocole de sécurité.
  • Les initiations ou les stages découverte avec des publics novices sont déconseillés pour le moment. Ils nécessitent un contact proche et régulier de l’encadrant et des pratiquants difficilement compatible avec les mesures de distanciation sociales (parades, réchappes, entraide).
  • En amont de la reprise, il est recommandé d'échanger avec l'ensemble des encadrants bénévoles ou salariés afin de décider des modalités de reprise les plus pertinentes. Vous pouvez décider de fonctionner en activité réduite ou de suspendre les entrainements jusqu'à la reprise en septembre si vous constatez que les conditions  optimales ne sont pas réunies.
  • Il est conseillé de diffuser un questionnaire à vos membres visant à mesurer l’impact de la période de confinement par chaque pratiquant : exposition ou non au virus, hospitalisation récente, poursuite ou arrêt de la pratique sportive pendant le confinement, humeur et forme physique générale. Tout en respectant le secret médical, l’idée est ici que l’encadrant puisse avoir un état des lieux du public qu’il accueillera pour adapter les sessions.
  • Les personnes infectées au Covid19 et les cas contacts dans leur entourage doivent rester confinés et par conséquent ne peuvent pas participer aux entraînements collectifs tant qu’ils n’ont pas été déclarés non-contagieux.
  • Informez vos membres que vous pouvez refuser d’accepter en cours un participant ne respectant pas les consignes sanitaires ou pouvant représenter un risque pour les autres participants. Etre asymptomatique ne signifie pas être non-contagieux.
  • Il vous appartient d’expliquer et de faire respecter les mesures de sécurité et de distanciation préconisées par le gouvernement.
  • Aménagez les groupes pour qu’ils ne dépassent pas 10 personnes (encadrant.e.s compris.e.s) en répartissant vos groupes ou en utilisant des listes de préinscrits.
  • Equipez-vous en masque, gel hydroalcoolique et matériel de désinfection.
  • Si le spot ne permet pas de respecter une distance sociale de plus de 2m entre participants, changez de spot. Ou imposez le port du masque.
  • Repensez le contenu de vos entraînements dirigés pour qu’ils respectent les consignes sanitaires. Evites les exercices de coopération ou nécessitant des parades. Privilégiez les exercices en solo sur des mouvements maîtrisés. Si vous créez des situations ou les pratiquants ont besoin de tourner à plusieurs sur un même atelier, il faut le désinfecter entre chaque passage.
  • Il est recommandé pour l’encadrant de porter un masque lors des briefings et lors des parades et à toutes les occasions ou la distanciation physique ne peut être respectée.
  • L’encadrant doit s’assurer de désinfecter le spot avec un spray antibactérien avant et après le passage du groupe d'entraînement, en particulier les éléments touchés par les passants (rampes d’escalier, barrières, bancs, etc).

 

Guides de reprise

La FPK met à disposition de ses membres des guides pour bien organiser la reprise des activités. Si votre association ne les a pas reçus, contactez-nous.

 

Différence zone rouge / zone verte

A ce jour, la seule différence pour la pratique sportive en zone rouge et zone verte est la suivante : les parcs et jardins ne sont pas accessibles pour les départements en zone rouge. Nous recommandons toutefois de redoubler de prudence dans les zones rouges.

Consulter le tableau des différences zones rouges/vertes sur le site du gouvernement

 

Vérifiez les spécificités locales !

Nous recommandons à toutes les associations et pratiquants indépendants de se rapprocher de leur mairie ou service des sports avant de redémarrer les trainings : il peut y avoir des restrictions locales à connaître. Avec ou sans confinement, c’est par le dialogue et le respect mutuel que notre discipline s’est construite et qu’elle continuera à évoluer.

 

Restez vigilants !

Le déconfinement ne signifie pas que le risque de contamination a diminué. Il signifie juste qu’il y a plus de place à l’hôpital pour les cas graves. Le confinement a permis de canaliser l'évolution du virus. Il convient à présent d'être très prudent car une deuxième vague peut très vite remettre cela en cause. Continuez à respecter les gestes barrières pour vous mêmes et pour vos proches et restez informés.

Train safe and take care !


Plus d'info

> Plus d’informations sur le déconfinement sur le site du gouvernement


Copyright :

L'affiche "Traceurs responsable" a été réalisée par Gaëtan A. de PK Stras - Merci à lui ! Elle est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Licence Creative Commons

Mise à jour le Jeudi, 28 Mai 2020 14:22
 
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »

Page 1 sur 24

 

icone-facebook

News

Ecrit le 12 Juillet 2021, 13.37
2021-07-12-12-39-54 Inscription Brevet Fédéral Parkour (Niv.1 et 2) : Dates : 23 au 27 août 2021 à Dijon Après de nombreux reports, la formation brevet Fédéral Parkour a...
Ecrit le 27 Novembre 2020, 10.31
calendrier-de-reprise-du-parkourMise à jour du 26 mars 2021 Suite aux annonces du gouvernement, voici le calendrier de reprise du Parkour dans les associations membres de la...
Ecrit le 10 Septembre 2020, 15.24
protocole-sanitaire-parkour Voici le protocole pour la reprise des sessions Parkour dans les associations. Il décrit les recommandations de la Fédération de Parkour vu le contexte...
Ecrit le 09 Septembre 2020, 08.40
situation-politique-du-parkourChères traceuses, chers traceurs de France et d’ailleurs, En cette période de rentrée particulière, le comité de la Fédération de Parkour (FPK) souhaite...
Ecrit le 10 Mai 2020, 10.19
deconfinement-et-reprise-du-parkour Dernière mise à jour le 14 mai. Le comité FPK remercie toutes les associations de Parkour, de Freerun et d’Art du Déplacement qui ont tout mis en œuvre...

Newsletter



FPK - Fédération de Parkour | Plan de site